Processeurs

5554 résultats - Trier par: Popularité - Prix - Promotions - Ordre alphabétique Filtrer Trier par

Guide d'achat

Choisir un processeur, pour un béotien, c'est se lancer dans une arène où les vendeurs et autres amis conseillers vous abreuvent de termes techniques comme microarchitecture, Sandy Bridge, CPU ou encore multithreading. La première chose à faire est de déterminer vos besoins: souhaitez-vous un processeur surpuissant pour jouer (ou pour utiliser des applications hautement exigeantes en ressources) ou recherchez-vous un processeur généraliste à moindre prix? Pour ce qui est des termes techniques et leurs significations, suivez le guide et vous serez incollables en processeurs.

Deux fondeurs: AMD et Intel

 

Dans la bataille qu'AMD et Intel, les deux principaux fondeurs, se livrent même les technophiles les plus aguerris ont de quoi perdre leurs repères. Intel, de par ses performances, domine sans partage dans la catégorie des processeurs très haut-de-gamme grâce à ses processeurs basés sur l'architecture Sandy Bridge E, alors qu'AMD peine à convaincre avec ses processeurs basés sur Bulldozer FX.

 

Les performances des processeurs Intel haut-de-gamme sont objectivement meilleures, une question de temps selon AMD, mais à performance comparable, les processeurs d'AMD sont plus intéressants de par leur rapport qualité/prix.
Les processeurs Intel, du plus performant jusqu'à l'entrée de gamme, sont: Core i7, Core i5, Core i3, Pentium, et Celeron.
Sur le même principe, les gammes de processeurs actuels d'AMD sont les: Bulldozer (X6, X4, X2), Opteron (X6, X4, X2), Phenom II (X6, X4, X2) et Athlon II. La nouvelle gamme FX étant, de l'avis général, pas encore optimisée.

À chaque processeur son socket

 

Un socket, c'est le connecteur de la carte mère qui est destiné à recevoir le processeur. À un modèle de processeur correspond un type de carte mère. Vérifiez bien cette correspondance lorsque vous désirez changer de matériel. Les processeurs Intel grand public récents s'adaptent sur le socket LGA1156 et dans le plus haut de gamme, sur le LGA1366. AMD promeut son propre socket rétro-compatible, le AM3+ (compatible avec les AM3, AM2+, AM2).

Avec ou sans puce graphique intégrée?

 

Les fondeurs proposent de plus en plus de processeurs avec une puce graphique intégrée (le Core i7-2700K d'Intel par exemple). Une solution avantageuse en terme de prix, si vous n'êtes pas intéressés par les applications très exigeantes au niveau graphique (comme les jeux ou le montage vidéo).

TDP ou "Pourquoi les composants chauffent-ils?"

 

La chaleur est l'ennemi numéro un des composants informatiques. Le phénomène de chauffe auquel les composants sont soumis est appelé enveloppe thermique des composants (ou TDP). On peut dire que plus le TDP est élevé, plus le processeur auquel il se rapporte est gourmand en traitement, et par conséquent, plus il chauffe. Des monstres de puissance tels que le processeur Core i7-980X Extreme Edition d'Intel, avec ses 6 cœurs possède un TDP de 130 W, alors que l'Atom N280 (de la même marque) possède une enveloppe thermique de 2,5 W seulement. Les ingénieurs ont dû trouver de nouvelles solutions pour proposer des processeurs toujours plus puissants tout en limitant le plus possible l'augmentation du TDP (multiplication exponentielle des microcomposants oblige). Le phénomène de chauffe est tangible pour les autres périphériques d'un ordinateur, la carte graphique en particulier. Les cartes graphiques allègent désormais la charge de travail des processeurs (ceux-ci ne s'occupant quasiment plus des graphismes), rendant ceux-ci d'autant plus performant... mais elles aussi chauffent, et beaucoup.

Multi-core contre fréquence

 

On compare souvent le processeur d'un ordinateur au moteur d'une voiture. La cadence de celui-ci (exprimée en Giga Hertz) était dans les années 2000 le reflet de la puissance et de la vitesse d'un ordinateur. La course à la fréquence, ainsi que la miniaturisation constante des transistors ont fini par poser un problème insurmontable aux fondeurs: tasser encore plus de puces sur des surfaces de plus en plus petites est devenu impossible à cause du phénomène de "chauffe" des composants. Ainsi, de nos jours la puissance et l'efficacité d'un processeur ne se définissent plus par sa fréquence d'horloge. L'évolution de l'architecture des processeurs avec des technologies comme le multithreading, Sandy Bridge, et autres a changé la donne.

 

Ces nouvelles architectures, se basent sur les capacités multitâches des processeurs, ce qui bouleverse les repères que nous avions auparavant. Oubliée, la course à la fréquence, l'heure est au Multi Threading, ou comment utiliser un processeur au mieux en lui assignant plusieurs tâches. Intel avait ouvert le bal, avec son Pentium 4 Dual-Core. Pour simplifier, plutôt que de demander au processeur de traiter plusieurs instructions séquentiellement (premier arrivé premier servi), le processeur est "divisé" en deux ou plusieurs cœurs (cores) indépendants et capables de traiter les instructions en parallèle. Deux (ou plus) ordinateurs en un! On est par la suite passé de 2 cores, à 4, puis à 6 pour les plus performants actuellement.

 

Le gain en performance par rapport à un processeur "mono-core" d'ancienne génération n'est pas garanti. L'architecture multi-core nécessite un gros travail d'optimisation de la part des développeurs de programmes, qui ont dû eux-aussi s'adapter.

 

La technologie multi-core apporte aussi un gain d'efficacité au niveau énergétique, puisqu'avoir plusieurs cores permet au processeur de mieux gérer leurs montées en charge, donc leur consommation d'électricité. Un atout particulièrement bien exploité dans les ordinateurs portables.

Pour résumer, quel processeur pour quel usage?

 

Intel propose des processeurs d'entrée de gamme jusqu'à des processeurs de très haute performance avec ses processeurs i3 à i7 (les i5 étant un très bon compromis). Ceux-ci sont disponibles sur deux sockets: le LG1156, qui est très répandu et assez bon marché, ou le LG1155, plus récent et plus performant qui intègre une puce graphique, ce qui vous économisera l'achat d'une carte graphique. Si l'argent n'est pas un problème pour vous, n'hésitez pas à acheter un Intel Core i7-2600K, véritable bête de course.

 

Les solutions d'AMD sont généralement beaucoup moins chères pour des performances qui restent honorables. Aussi, le choix d'une carte mère est beaucoup plus simple: le socket AM3 est rétro-compatible, vous ne pouvez pas vous tromper.

Nouveaux Produits

Catégories apparentées